Nouvelles

La billetterie en ligne

La billetterie en ligne fonctionne désormais pour toutes les séances dévoilées :

OUVERTURE
JEUDI 10 NOVEMBRE, THÉÂTRE CAPITOL, 20 h
SIMPLEMENT VIOLA

SÉANCE 22
LUNDI 14 NOVEMBRE, THÉÂTRE CAPITOL, 19 h
ZACHARY RICHARD, TOUJOURS BATAILLEUR

CLÔTURE  
VENDREDI 18 NOVEMBRE, THÉÂTRE CAPITOL, 20 h
HERMÉNÉGILDE CHIASSON, DE RUPTURES EN CONTRAINTES

précédé du court métrage

ANTOINE ET ALEXEI

Appel aux soumissions : Tourne à Québec

ERRATUM : La date limite est maintenant le 1er décembre

C’est avec grand plaisir que le Festival international du cinéma francophone en Acadie et Spira poursuivent leur partenariat pour une sixième édition du projet Tourne à Québec! Ainsi, les organismes invitent les réalisateurs et réalisatrices acadien-nes à déposer leur projet de film afin d’avoir l’opportunité d’aller le tourner un court métrage dans la ville de Québec en 2017.


Le FICFA et Spira collaborent depuis 2012 dans le cadre des projets Tourne à Québec ainsi que le Film impro du FICFA. Vous pouvez visionner quelques un des films produits dans le cadre de ces projets sur notre chaîne Vimeo.

Des films d'ouverture et de clôture sous le signe de l'Acadie pour la 30ème édition du FICFA!

Le FICFA a le plaisir d’annoncer que ce sont deux longs métrages et trois courts métrages acadiens qui encadreront cette 30e édition. Les cinq films seront présentés en première mondiale.
 
Le film SIMPLEMENT VIOLA de Rodolphe Caron ouvrira ce festival le jeudi 10 novembre à 20h au Théâtre Capitol. Dans ce documentaire biographique, le réalisateur suit pas à pas Viola Léger dans les préparatifs d’une nouvelle série de spectacles. En effet, à 85 ans, cette dernière incarne toujours la Sagouine, célèbre personnage éponyme d’Antonine Maillet créée en 1971. C’est en fouillant dans ses souvenirs que l’actrice raconte avec bonheur les passions qui ont ponctué son parcours et qui l’animent encore aujourd’hui. Ce film est produit et distribué par l’Office national du film du Canada.

Le film sera suivi d’une réception qui aura lieu à partir de 22h00 dans la salle Bernard LeBlanc située au 3e étage du Centre culturel Aberdeen. Les soirées du FICFA débuteront en force avec une prestation hip-hop des membres de l’écurie de TIDE SCHOOL, maison de disque fondée en 2014 par Arthur Comeau à Meteghan en Nouvelle-Écosse. Les artistes associés sont la nouvelle génération de véritable talent acadien qui se démarque par la franchise, la passion et l’ouverture d’esprit.
 
La soirée se poursuivra avec Djerry, un « dj à gages avec beaucoup de jasette », qui propose aux gens de se trouver à l’aide du funk. La réception d’ouverture du FICFA est offerte par le Front des réalisateurs indépendants du Canada (FRIC).
 
Le vendredi 18 novembre à 20h au Théâtre Capitol, le documentaire d’auteur HERMÉNÉGILDE CHIASSON, DE RUPTURES EN CONTRAINTES de Ginette Pellerin sera présenté comme long métrage de clôture. Ce film sera précédé du court métrage ANTOINE ET ALEXEI de la réalisatrice acadienne Emmanuelle Landry.

Dans HERMÉNÉGILDE CHIASSON, DE RUPTURES EN CONTRAINTES, Ginette Pellerin présentera le célèbre artiste multidisciplinaire qui a contribué de façon incomparable au développement de la vie culturelle de l’Acadie contemporaine. Depuis près de 50 ans, il enrichit la littérature, le théâtre, les arts visuels et le cinéma par ses créations et sa présence. Figure dominante engagée dans une affirmation consciente à vouloir inscrire l’Acadie dans la modernité, grand défenseur des arts en général, il est à l’avant plan de plusieurs organismes culturels et artistiques qui forgent l’Acadie moderne. Ce documentaire atypique est conçu comme une œuvre pour lui rendre hommage.

De son côté, Emmanuelle Landry nous racontera l’histoire d’un jeune homme qui travaille dans une boutique de souvenirs et qui se lie d’amitié avec un ancien joueur des Nordiques de Québec. Ce court métrage est le fruit d’une collaboration entre le FICFA et Spira, coopérative de cinéastes indépendants de Québec. Le scénario de la réalisatrice avait été sélectionné dans le cadre du projet Tourne à Québec dont l’objectif est de permettre à un(e) réalisateur(rice) acadien(ne) de tourner un court métrage dans la ville de Québec avec le soutien de l’équipe de Spira.

Deux autres courts métrages coproduits par le FICFA seront aussi présentés lors de cette soirée de clôture: le Film impro du FICFA, une première réalisation de Céleste Godin, ainsi que le résultat de l’initiative Campus Moncton, Projet de classe, créé par un collectif Acadie-Québec lors du festival.

Suite aux projections, le jury remettra les prix La vague 2016 et le tout sera suivi d’une réception à partir de 23h à la salle Bernard LeBlanc avec l’excellentissime groupe de musique LES HÔTESSES D’HILAIRE et leur invité spécial Thomé Young! Ce spectacle est présenté en collaboration avec le Festival Acadie Rock.

37.2 LE MATIN au Ciné-Club de Moncton ce mercredi 28 septembre à 19h.

Le ciné-club de Moncton, en partenariat avec les Séries FICFA, reprend avec un premier rendez-vous ce mercredi 28 septembre à 19h avec le magnifique 37.2 LE MATIN (France, 1985) de Jean-Jacques Beinex, avec Béatrice Dalle et Jean-Hugues Anglade. Ce film est une adaptation du roman de Philippe Djian.


Bon cinéma!

Le FICFA dévoile la bande-annonce de sa 30e édition!

Réalisée par Marion Carassou-Maillan et Louis-Philippe Chiasson, la bande-annonce de la 30e édition du FICFA met en vedette les arts médiatiques tout en rappelant l'esthétique de l'année de fondation du Festival, 1987.
 

FICFA - Bande-annonce 2016 - 30e édition from FICFA on Vimeo.

Réalisation : Marion Carassou-Maillan, Louis-Philippe Chiasson
Caméra : Louis-Philippe Chiasson
Montage : Marion Carassou-Maillan
Musique : Nick Fowler
Avec Matthew K. Williston et Olga Petiteau (avec l'approbation du Ballet-théâtre atlantique du Canada)
Conception : Marc Gauthier, Louis-Philippe Chiasson, Pierre S. Blanchard, Marion Carassou-Maillan