• À L'AFFICHE

    À L'AFFICHE

    La Tournée du cinéma québécois présente TUKTUQ de Robin Aubert le 27 mars à 19h

  • À l'affiche

    À l'affiche

    La Tournée du cinéma québécois présente CEUX QUI FONT LES RÉVOLUTIONS [...] de Mathieu Denis et Simon Lavoie le 28 mars à 19h

  • Clôture et remise de prix

    Clôture et remise de prix

    Le 30e FICFA prenait fin le 18 novembre avec la remise des Prix La vague

  • L'entracte

    L'entracte

    Une série d'entretiens avec les invités du 30e FICFA, animée par Jean-Baptiste Hervé et présentée par la Distillerie Fils du Roy

  • Programme numérique

    Programme numérique

    Visionnez le programme plein couleur de la 30e édition sur Issuu - aussi disponible en application mobile

  • Les Séries FICFA

    Les Séries FICFA

    Les Séries FICFA sont des activités et concours présentées toute l'année par Picaroons.

Nouvelles

Des productions FICFA/VAM qui se préparent en amont du festival

Depuis 20 ans pour Acadie Underground et 6 ans pour Objectifs obliques, ce sont respectivement 300 et 35 films qui ont été créés dans le cadre de ces deux volets du festival ! En effet chaque année, les habitants du Grand Moncton, professionnels ou non, ont différentes opportunités de réaliser un court métrage en amont du festival. Quelques semaines avant le mois de novembre, la période des productions commencent. D’un côté, les gens s’inscrivent pour concevoir leur premier ou énième film en Super 8. De l’autre, la commissaire du VAM, Angèle Cormier, propose à des artistes ou autres de réaliser un film de 10 minutes ou moins, en groupe de 2 ou 3 personnes. Ces deux initiatives font vraiment office de tremplin pour certains futur(e)s cinéastes!

ACADIE UNDERGROUND
Acadie Underground est de retour pour une 20e édition, proposant une douzaine de films sur pellicule réalisés par des cinéastes amateurs et expérimentés de la communauté. Chaque participant ou groupe de participants a dû faire face au même défi : réaliser un court métrage d'environ 3 minutes, en moins de 24 heures, en utilisant seulement la prise de vue en direct comme montage. Deux prix seront remis cette année, soit un prix du public voté sur place par les spectateurs et un prix du jury voté par trois professionnels du milieu des arts et du cinéma. La soirée débutera avec le volet compositeur, une nouvelle initiative qui propose à deux musiciens de la communauté une vieille bobine Super 8 ou 8 mm contenant un film maison abandonnée afin d’y composer une trame sonore.

« C'est une atmosphère de fébrilité et d'anticipation qui règne à la GSN et autour des réalisateurs à l'aube de cette 20e édition d'Acadie Underground. Cet événement, devenu tradition, est une merveilleuse célébration de ce médium qui endure malgré l'ère numérique et rappelle la magie de l'analogue aux participants et au public. » Annie-France Noel (co-directrice de la Galerie Sans Nom)

La soirée Acadie Underground aura lieu le vendredi 11 novembre à 21h, au Centre culturel Aberdeen, Salle Bernard-LeBlanc (prix d’entrée : 6$).
 
OBJECTIFS OBLIQUES
En août ou septembre dernier, Angèle avait approché plusieurs personnes pour leur proposer de réaliser un film court. Une fois que celles-ci avaient confirmé leur désir de participer, elles avaient dû piger une carte du jeu Stratégies obliques afin d’avoir un thème sur lequel baser leur réalisation. Les participants ont ensuite eu accès à du matériel de tournage prêté par Equifilm ainsi qu’un budget de 500$. A partir de là, ils ont eu environ 8 semaines pour mettre en œuvre leurs scenarii. Le public du 30e FICFA aura donc la chance d’assister à une séance du festival qui présentera 7 courts métrages en avant-première.

Les participants de cette édition sont :
Jacques Boudreau et Éric Arsenault (thème : « Utilise une vieille idée »)
Nick LeBlanc et Joseph McNally (thème : « Donne de la valeur à un espace vierge en le plaçant dans un cadre »)
Albénie Delacôte, John Jerome et Emmanuelle Landry (thème : « Abandonne les instructions normales »)
Mathieu Léger et Thomas Hodd (thème : « Le principe d’inconsistance »)
Chris Roy et Nick Staples (thème : « Mets des bouchons d’oreille »)
Jennifer Bélanger et Jean-Denis Boudreau (thème : « Ne sois pas effrayé par les choses parce qu’elles sont faciles à faire »)
Mélanie Léger, Étienne Boivin et Evar Simon (thème : « Est-ce fini ? »)

« Pour moi, c’était un tournage parfait ; il devait pleuvoir des cordes selon la météo, mais, à notre grande surprise, il a fait un temps idéal pour notre scenario. J’ai eu la chance de réaliser une co-production avec mon best chum et des bons amis super motivés. Une histoire qui prend place autour de motos vivait dans moi depuis longtemps. Je suis satisfait. » Éric Arsenault

« Nous n'avons pas terminé le tournage, mais jusqu'à présent, l'expérience est extraordinaire.  Des personnages et des gestes tirés de l'imaginaire prennent vie sous nos yeux. Je collabore avec une équipe fantastique ; je suis choyé. » Chris Roy
 
La soirée Objectifs obliques aura lieu le mardi 15 novembre à 19h30, au Centre culturel Aberdeen, Salle Bernard-LeBlanc (prix d’entrée : 8$). Elle sera animée par Philip André Collette.
 
Le FICFA se tiendra du 10 au 18 novembre 2016. L’horaire complet et tous les détails des séances se trouvent sur ficfa.com. Les billets peuvent être achetés en ligne ou à divers points de ventes.

Appel aux soumissions : Tourne à Québec

ERRATUM : La date limite est maintenant le 1er décembre

C’est avec grand plaisir que le Festival international du cinéma francophone en Acadie et Spira poursuivent leur partenariat pour une sixième édition du projet Tourne à Québec! Ainsi, les organismes invitent les réalisateurs et réalisatrices acadien-nes à déposer leur projet de film afin d’avoir l’opportunité d’aller le tourner un court métrage dans la ville de Québec en 2017.


Le FICFA et Spira collaborent depuis 2012 dans le cadre des projets Tourne à Québec ainsi que le Film impro du FICFA. Vous pouvez visionner quelques un des films produits dans le cadre de ces projets sur notre chaîne Vimeo.

Le homard a un nouveau look

Les nouveaux t-shirts du FICFA affichent une nouvelle version du homard à quatre pinces créé par le cinéaste Jean-Marc E. Roy et mis à jour par notre graphiste, Pierre S. Blanchard. Ce t-shirt est de marque American Apparel et est d'excellente qualité.

Puis en plus c'est beau.

Les t-shirts sont présentement en vente aux bureaux du FICFA et à notre billetterie du Marché de Dieppe (seulement les samedi 29 octobre et 5 novembre de 8h à 13h) au coût de 20$.

Nos programmes ont changé

Vos habitudes ont changé alors nos programmes ont changé. Vous êtes de plus en plus nombreux à consulter notre programme numérique, réduisant la demande pour les milliers de copies du programme noir et blanc que nous distribuons depuis près de vingt ans. Afin d'éviter une utilisation excessive du papier, nous avons changé notre modèle de distribution. Désormais, les cinéphiles peuvent se procurer notre nouveau catalogue au prix de 5$ ou gratuitement avec l'achat d'une carte à poinçonner valant 10 billets. Contrairement à notre ancien programme, ce catalogue est plein couleur et est d'un plus grand format afin d'améliorer l'expérience du lecteur en laissant plus d'espace pour les excellents visuels des œuvres présentées au FICFA.

En complément au catalogue, un dépliant couleur offert sans frais et contenant toute la programmation sera distribué dans la région avant et durant le festival.

Notre nouveau catalogue est disponible à tous nos points de vente et aux bureaux du FICFA. Merci de nous aider à réduire la surconsommation de papier.

Programmation du VAM - volet Arts médiatiques - 2016

Dans le cadre du FICFA, le volet Arts médiatiques propose une série d’activités incluant des projets de création, de la performance audiovisuelle, des expositions et des ateliers d’initiation. Le FICFA célèbre son 30ème anniversaire et le VAM en fait partie depuis 16 ans. Angèle Cormier, commissaire de ce volet, est toujours aussi ravie de l’organiser et se rappelle de sa première édition en 2001 pour laquelle elle recevait des travaux sur VHS ! Même si on peut affirmer aujourd’hui que le VAM se soit parfaitement intégré à la programmation du festival de films, il semble important de rappeler que « Cette programmation a pour objectif de présenter le travail d’artistes professionnels mais aussi de permettre à d’autres d’explorer et d’apprendre. »

ACADIE UNDERGROUND : 20ème édition
Malgré la révolution numérique, le Super 8 est toujours vivant et il est en vedette pour la soirée Acadie Underground. Accessible à tous ceux qui veulent participer, le tournage en Super 8 demeure probablement la meilleure manière de découvrir l’art du cinéma. Lors du tournage, il n’y a pas de « undo » ou de « delete », il faut donc planifier chaque séquence et, dans le cas d’Acadie Underground, il n’y a pas de montage alors il n’y a pas de deuxième ou de troisième prise. Les films sont projetés comme ils ont été tournés. Depuis 20 ans, c’est la soirée fétiche des festivaliers, la salle est toujours pleine à craquer! On pourrait estimer qu’environ 300 films ont été réalisés à ce jour.
Cette soirée est présentée grâce à la collaboration de la Galerie Sans Nom, avec une nouveauté cette année : le Grand prix offert par Struts Gallery et le Faucet Media Arts Centre. Elle aura lieu le vendredi 11 novembre à 21h à la salle Bernard-LeBlanc du Centre culturel Aberdeen (6$). Comme chaque année, on découvrira les noms des participants en même temps que leurs films. La soirée se poursuivra au rythme de la musique de DJ Jaredactyl.

À LA RENCONTRE DES ARTISTES DU VAM : 5 à 7 de VAM
Mardi 15 novembre de 17h à 19h au Restaurant Les Brumes du Coude, le public est invité à un 5 à 7 afin de rencontrer et discuter avec les artistes du volet Arts médiatiques!
OBJECTIFS OBLIQUES : 6ème édition
En 2011, lorsque le FICFA a changé ses dates de septembre à la mi-novembre, il était clair que le ciné-parc, événement des plus rassembleurs, ne pouvait pas continuer. Il fallait donc trouver un autre projet de création. Objectifs Obliques est né avec Amanda Dawn Christie qui a suggéré d’utiliser les cartes de Stratégies Obliques de Brian Eno et Peter Schmidt comme point de départ pour la création d’une œuvre. Angèle Cormier précise que depuis le début, il semblait essentiel d’inclure des artistes de toutes disciplines et parfois même des gens d’autres domaines. Certains réaliseront un film pour la première fois et/ou la dernière fois, d’autres seront mordus à vie et plusieurs choisiront d’intégrer ce médium à leur démarche artistique existante. A l’heure de la 6ème édition d’Objectifs Obliques, plus de 35 courts métrages ont été réalisés ! Certains de ces films ont fait partie de la sélection Talent tout court de Téléfilm Canada au Marché du Film du Festival de Cannes et d’autres sont présentés dans des festivals un peu partout à travers le monde.

Cette soirée aura lieu le mardi 15 novembre à 19h30 à la salle Bernard-LeBlanc du Centre culturel Aberdeen (8$). On découvrira les œuvres inédites de Jacques Boudreau et Eric Arsenault, Nick LeBlanc et Joseph McNally, Albénie Delacôte, John Jerôme et Emmanuelle Landry, Mathieu Léger et Thomas Hodd, Chris Roy et Nick Staples, Jennifer Bélanger et Jean-Denis Boudreau, Mélanie Léger, Etienne Boivin et Evar Simon. La soirée sera animée par Philip André Collette qui s’entretiendra avec les réalisateurs suite à la projection des films.

SÉANCES ÉPHÉMÈRES : 7ème édition
En 2010 avait lieu la première édition de Séances éphémères, une soirée de performances audiovisuelles en temps réel. Au fil des ans, des professionnels du métier sont venus partager leurs expertises par l’entremise de conférences et de formations en VJing et en mapping vidéo. Ces interactions de qualité ont éventuellement mené à la création du Laboratoire du VAM, dont la mission est de permettre à des artistes de découvrir, d’apprendre et de jouer avec des logiciels et d’autres applications digitales ou analogues en explorant la fusion de différentes techniques artistiques et les lieux de diffusion.
Cette année, cet événement incontournable du VAM présenteraTRANSMISSION IN AN EXPANSE OF FIRELIGHT, HEAR ME!, performances audiovisuelles des artistes québécois Guillaume Vallée et Jean-Sébastien Truchy, création expérimentale hybride employant une symbiose de médias analogiques. L’artiste et cinéaste Amanda Dawn Christie poursuivra avec OÙ L’OCÉAN RENCONTRE L’AIR, œuvre pour laquelle Amanda a filmé les rivages et préparé un film 16 mm sur lequel elle a intervenu avec, entre autre, de l’eau salée. La soirée aura lieu le samedi 12 novembre à la salle Bernard-LeBlanc du Centre culturel Aberdeen à 21h (10$).

PORTRAITS EN SUPER 8 : un nouveau projet du VAM
Rémi Belliveau, Carole Deveau, Annie-France Noël, Angie Richard, Marie-Michelle Haché, Linda Rae Dornan, David Gregory et Julie Forgues participent à PORTRAITS EN SUPER 8, un nouveau projet du VAM. Suite à un atelier offert par Guillaume Vallée, chacun des participants aura 3 heures pour tourner un film Super 8 de 3 minutes.
Le thème imposé à tous est le portrait. Bien qu'il soit communément associé à l'art visuel, le portrait est un sujet largement exploré dans toutes les disciplines artistiques. Il peut être simple ou complexe, un autoportrait ou celui d'un ami, d'un étranger ou autre. Comme avec Acadie Underground, il n'y pas la possibilité de faire de montage, alors chacun des participants à doit bien planifier son tournage en respectant le maximum de trois heures.
Lors d’un atelier privé le 12 novembre, les participants développeront leurs films à la main en compagnie de Guillaume Vallée. Les films seront présentés quelques heures plus tard, suite aux performances audiovisuelles de Séances éphémères. La soirée sera animée par Rémi Bélliveau. Les performances et les projections seront suivies d’une soirée dansante en compagnie de M.K.W.

QUATRE LIEUX, QUATRE EXPOSITIONS
Quatre expositions seront présentées dans le cadre du VAM cette année.Jennifer Bélanger, artiste acadienne, présentera MAMAN NE LAISSE PAS TA P’TITE FILLE DEVENIR UNE ARTISTE. Cette installation vidéo sera en montre à la Galerie 12 du Centre culturel Aberdeen du 10 au 18 novembre (Entrée libre).
De leur côté, Alisa Arsenault et Carole Deveau, artistes visuelles également acadiennes, partageront avec le public POMME DE REINETTE ET POMME D’OUBLIE, installation à base de projections hors écran et de sérigraphies retouchées à l’aquarelle qui transporteront le spectateur dans un monde de souvenirs déconstruits. Carole et Alisa font ici un amalgame de leurs pratiques individuelles, afin de construire un monde à part faisant rappel aux livres à colorier, aux pliages de papier, à l’enfance oubliée. L’installation sera en montre du 10 au 18 novembre (Entrée libre).

La Galerie Sans Nom présentera AS IT CORRELATES TO VIRTUALITY, une exposition de l’artiste Kevin Day, qui explore la matérialité des données immatérielles. Il s’agit d’une installation interactive à base de texte qui utilise le langage contemporain et algorithmique de la culture de l’utilisateur dans le but d’examiner la relation entre une virtualité omniprésente, la logique de quantification et de représentation de données, ainsi que d’une possibilité de matérialité restante. L’exposition sera en montre de 11 novembre au 23 décembre 2016 (Entrée libre).  Le vernissage de ces trois expositions aura lieu le vendredi 11 novembre de 17h à 19h, au rez-de-chausée du Centre culturel Aberdeen.
À la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen, Jessica Arseneau, artiste pluridisciplinaire originaire de Bathurst, présentera LOST IDYLL. À travers cette installation vidéo, elle attisera la réflexion autour de la difficulté communément ressentie de se projeter dans le futur. De son côté, Léna Mill-Reuillard nous conviera au voyage via les images de MACHINARI. Ces installations seront en montre du 2 novembre au 18 décembre (Entrée libre). Le vernissage aura lieu le mercredi 16 novembre de 17h à 19h en compagnie des deux artistes.

ATELIERS D’INITIATION
Deux ateliers d’initiation auront lieu à la Salle Bernard-LeBlanc du Centre culturel Aberdeen et seront comme toujours gratuits et ouverts à tous ! De belles opportunités pour découvrir, apprendre, compléter ses connaissances !
Celui du vendredi 11 novembre aura lieu de 12h à 16h30 et sera animé parCarole Deveau et Jonah Haché. Les participants apprendront les notions de base du vjing, c’est-à-dire le mixage d’images en temps réel. Ils seront également initiés au mapping vidéo en utilisant la technique pour projeter sur une simple structure volumineuse. Les intéressés doivent s’inscrire au 855-6050 pour y participer.
Celui du dimanche 13 novembre aura lieu de 12h à 15h et sera animé parAmanda Dawn Christie. Elle présentera des techniques de performance utilisant des projecteurs 16 mm. Elle expliquera les différentes techniques utilisées pour diffuser la lumière des projecteurs en utilisant des prismes, des lentilles, des miroirs et d’autres objets lors de performances en direct improvisées. Les participants seront invités à jouer avec les images projetées sur l’écran et dans la salle.
 
- 30 -
Pour plus de renseignements ou pour obtenir une entrevue, veuillez contacter :
Emilie Peltier, Responsable des relations de presse FICFA 2016
Cell. : (506) 863-8846 / presse[@]ficfa.com