Nouvelles

FICFA'S ENGLISH-SUBTITLED FILMS

Are you an Anglophone with an interest in great French-language films? This year, 3/4 of our regular programming is English-subtitled and many of the VAM's (FICFA's media arts expo) artworks and performances are not language-specific. If you've never attended the festival, now's the time to discover the international film festival that's right in your backyard.

We're still tweaking our English program page but in the meantime, check out the complete program here. We hope to see you soon!

LE FICFA DÉVOILE LA PROGRAMMATION DE SA 27e ÉDITION

Dieppe (NB), le 22 octobre 2013 – Film Zone a dévoilé ce matin, lors d’une conférence de presse au Centre des Arts et de la Culture de Dieppe, la programmation de la 27e édition du Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA). L’édition 2013, qui se tiendra du 14 au 22 novembre, offrira aux cinéphiles du Grand Moncton une centaine de films issus de la Francophonie internationale. Le festival visitera aussi une quinzaine de villes en Atlantique, grâce à sa Tournée. Et plus de 6000 enfants du Sud de la province prendront part au programme scolaire offert par le festival.

Visionnez la bande-annonce ici

Tel qu’annoncé récemment, c’est avec le drame québécois L’autre maison de Mathieu Roy que s’ouvrira le festival le jeudi 14 novembre à 20h au théâtre Capitol. Toutes les séances régulières du festival seront présentées au cinéma Empire Theatres Dieppe. La première canadienne du film belge La tendresse de Marion Hänsel, précédée de la première mondiale du court métrage Barrage de Jean-Michel Vienneau seront présentées en clôture le vendredi 22 novembre à 20h au théâtre Capitol et la projection sera suivie de la remise des prix La vague.

Cette année encore le festival vous fera voyager dans la Francophonie internationale. Il nous apporte les dernières créations de cinéastes connus et reconnus mais aussi beaucoup de nouveaux talents avec une large sélection d’œuvres de cinéastes qui en sont à leur premier ou deuxième long métrage.

Selon la directrice de la programmation, Marie-Renée Duguay, trois grands thèmes ressortent de la programmation 2013 : la famille, la mémoire et les femmes. « La famille sous toutes ses coutures et ses déchirures. La famille que l’on a et avec laquelle on doit composer ou celle que l’on se crée pour s’ancrer et trouver sa place dans le monde. La mémoire qui s’enfuit et à laquelle on s’accroche ou la mémoire que l’on fuit parce que trop chargée. Ce sont là des thèmes omniprésents dans les films de 2013. Autre thématique tendance : les femmes. Remise en questions des modèles féminins traditionnels, de la maternité au pouvoir, les rôles atypiques de femmes sont nombreux. Et ce n’est pas uniquement parce que la programmation du festival est composée à près de 50% d’œuvres de femmes, parce que même les hommes s’intéressent aux femmes cette année. »

Six films acadiens seront présentés en primeur mondiale dans la programmation régulière du festival dont le long métrage de fiction Aller-retour de Gilles Doiron, produit en collaboration avec la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick (FJFNB), et le documentaire d’Anika Lirette, Grand-Pré – Écho de l’UNESCO. Le public pourra aussi découvrir les courts métrages documentaires Emma fait son cinéma de Mélanie Léger et Ma radio, mon amie de Karine Godin, produit tous deux par le Studio Acadie de l’ONF dans le cadre du concours Tremplin. Le court métrage de fiction de Ginette Pellerin, Le cowboy et les sauvages, et le film Barrage réalisé par Jean-Michel Vienneau dans le cadre du projet Tourne à Québec! seront aussi présentés. De nombreuses oeuvres acadiennes sont aussi proposées par le volet Arts médiatiques.

Outre les films en salle, de nombreuses activités parallèles tiendront les festivaliers en haleine. Plusieurs activités seront présentées dans le cadre du volet Arts médiatiques : ateliers, expositions en galerie, soirée de performances, etc. , sans compter la 17e édition du très populaire Acadie Underground et une édition spéciale cinéma de PechaKucha.

Encore cette année, le FICFA accueillera de nombreux invités du monde du cinéma : Mathieu Roy, Élise de Blois, Mathieu Arsenault, François Jaros, Gabriel Tougas, Émilie Gauthier, Alain Chevarier, Stéphane Moukarzel, Marie-Laurence Lévesque, Marie-Ève Beaumont, Raphaëlle Bilodeau, Robert Morin, Robert Lepage, Pedro Pires, Lynda Lemieux, Maxence Bradley, Ginette Pellerin, Mélanie Léger, Gilles Doiron, Claus Drexel, Emmanuelle Loslier, Sylvie Lapointe, Anika Lirette, Catherine Martin, Pascale Ferland, Nico Lagarde, Dan Popa, Carole Laganière, Pierrette Robitaille, Karine Godin, Valéry Rosier, Jonathan Comnène, Éric Morin et Marion Hänsel ont confirmé leur présence et d’autres s’ajouteront d’ici la tenue de l’événement. Le festival accueillera aussi des représentants d’organismes et de partenaires. D’ailleurs, le forum annuel du Front des réalisateurs indépendants du Canada se tiendra cette année à Moncton dans le cadre du festival.

Le jury de la 27e édition sera présidé par la cinéaste acadienne de Caraquet Renée Blanchar. Formée à l’École Nationale Supérieure des Métiers de l’Image et du Son (la FÉMIS) à Paris, elle a réalisé plusieurs documentaires et de courtes dramatiques et elle a créé la série télévisuelle Belle-Baie. Le jury court métrage du festival sera présidé par Philippe Gajan. Ingénieur d’origine bretonne, installé au Québec depuis 1994, il est aujourd’hui critique de cinéma, directeur de la revue 24 Images et responsable de la programmation court métrage au Festival du Nouveau Cinéma.

La programmation du FICFA 2013 se veut diversifiée afin de plaire à tous les types de cinéphiles. De la comédie grand public au cinéma d’auteur, en passant par le documentaire et le court métrage, le festival vous présente le cinéma sous toutes ses formes. Il y aura assurément de quoi vous plaire lors de cette 27e édition.

Le Festival international de cinéma francophone en Acadie (FICFA), est organisé par Film Zone Inc., un organisme sans but lucratif qui a pour mission de promouvoir et de rendre accessible le cinéma de laFrancophonie internationale aux francophones et francophiles de l’Atlantique tout en faisant connaître le cinéma acadien en Acadie et dans la Francophonie.


Pour plus de renseignements ou pour une entrevue, veuillez contacter :
Jean-Philippe Raîche
Tél. : (506) 378-0645 / jpraiche@ficfa.com

TOURNE À QUÉBEC

Moncton, N.-B., le 16 octobre 2013

C’est avec grand plaisir que, pour une troisième année, le Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA) et Spirafilm invitent les réalisateurs acadiens à déposer leur projet de film afin d’avoir l’opportunité d’aller le tourner dans la ville de Québec.

Par ce projet, le FICFA et Spirafilm souhaitent permettre à un cinéaste acadien de vivre une expérience de réalisation dans la ville de Québec avec une équipe de tournage constituée de membres de Spirafilm. Comme Spirafilm et le FICFA œuvrent dans le cinéma indépendant, une grande latitude sera laissée au réalisateur sélectionné, qui pourra expérimenter. L’équipement et l’encadrement à Québec sera fourni par Spirafilm, la coordination du projet se fera par Spirafilm et le FICFA. Le projet réalisé sera par la suite projeté à Québec et à Moncton.

En 2013, c’est le réalisateur Jean-Michel Vienneau qui s’est rendu à Québec pour le tournage de son court métrage Barrage. Il sera présenté en grande première au FICFA en novembre 2013, puis à Québec lors d’une soirée de projection le 5 décembre 2013. Nous lui souhaitons longue vie en festival!

Le projet

Par le projet de résidence d’artiste, le FICFA et Spirafilm souhaitent permettre l’échange et le développement des compétences. Pour ce faire, sur une période de séjour d’environ 6 jours, le réalisateur et son équipe tourneront un court métrage ne dépassant pas un total de dix minutes. Le projet de film proposé doit inclure une équipe (DOP, preneur de son, machiniste, électro, DA, comédiens) et le tournage doit être réalisable dans un délai de 2 jours de tournage.

Le réalisateur sera encadré par Spirafilm qui s’occupera de trouver les personnes nécessaires à la complétion de l’équipe de tournage. La postproduction du film sera faite dans les locaux de Spirafilm.

Réalisateur/trice recherché(e) : profil

Spirafilm et le FICFA recherchent un réalisateur ou une réalisatrice acadien(ne) qui possède déjà une expérience de réalisation et qui désire parfaire son apprentissage et pour lequel ou laquelle ce projet s’inscrit dans sa démarche artistique.

Ce projet de résidence vise le partage et l’apprentissage, il est donc primordial que les candidats aient le désir et une facilité à travailler en équipe.

Conditions de participation et bénéfices

• Le cinéaste doit être disponible pour le tournage qui aura lieu sur une période d’environ une semaine en avril ou mai 2014.

• Spirafilm fournira au cinéaste les équipements nécessaires à la réalisation du tournage.

• Spirafilm et le FICFA remettront un petit budget pour le tournage et prendront en charge la production d’un DVD.

• Spirafilm et le FICFA paieront le transport et l’hébergement à Québec (6 nuits).

 

Pour tous les détails et soumettre votre candidature veuillez consulter le formulaire d’inscription ici: Formulaire

Vous avez jusqu’au 12 novembre à 17 h pour nous envoyer votre candidature.


CHANGEMENT : LA NOUVELLE DATE LIMITE EST LE 1ER DÉCEMBRE 2013.

 

Il est possible d’obtenir des informations supplémentaires en contactant Marc Gauthier, directeur général du FICFA, au 506-855-6050 ou à infos@ficfa.co

FILMS D'OUVERTURE ET DE CLÔTURE DE LA 27e ÉDITION DU FICFA

Le Festival international du cinéma francophone en Acadie annonce les films d’ouverture et de clôture de sa 27e édition

Moncton, N.-B., le 8 octobre 2013 – Le Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA) a le plaisir d’annoncer que c’est le drame québécois L’AUTRE MAISON, premier long métrage de fiction du scénariste et réalisateur Mathieu Roy, produit par Max Films, qui sera présenté en ouverture de l’édition 2013. Le drame familial mettant en vedette Marcel Sabourin, Roy Dupuis et Émile Proulx-Cloutier sera présenté le jeudi 14 novembre à 20 h au théâtre Capitol de Moncton et Mathieu Roy sera présent pour l’occasion. La projection sera suivie d’une réception et d’une performance de l’ensemble Orgasmo Sonore à la salle Empress.


L'AUTRE MAISON de Mathieu Roy

© Max Films

ORGASMO SONORE

© Jean-Luc Riendeau


Par ce film qui traite de la maladie d’Alzheimer, Mathieu Roy a voulu rendre hommage au courage de son père, le diplomate et journaliste Michel Roy, décédé il y a quelques années de cette maladie. Le film raconte l’histoire d’Henri Bernard qui, à 86 ans, perd la mémoire et s'évade quotidiennement de sa maison pour en trouver une autre plus « confortable ». Ses deux fils, Gabriel, reporter en zones de guerre, et Éric, futur pilote, ne s'entendent pas sur la prise en charge du déclin de leur père, mais devront redécouvrir les liens qui les unissent afin d'accompagner celui-ci vers le lieu énigmatique qu'il recherche, « l'Autre maison ».


Le vendredi 22 novembre à 20 h au théâtre Capitol, c’est la comédie dramatique belge LA TENDRESSE de Marion Hänsel, précédée de la première mondiale du court métrage BARRAGE du réalisateur acadien Jean-Michel Vienneau, qui sera présentée en clôture.  Suite à la projection, le jury remettra les prix La vague 2013 et le tout sera suivi d’une réception et d’un spectacle des Backyard Devils à la salle Empress.


LA TENDRESSE de Marion Hänsel

 © Man's Films Productions

THE BACKYARD DEVILS

© TheBackyardDevils.com

Présenté en sélection officielle aux festivals de Rotterdam et de Karlovy Vary, LA TENDRESSE de la productrice et réalisatrice belge Marion Hänsel met en vedettes Olivier Gourmet et Marilyne Canto dans les rôles de Frans et Lisa, un couple séparé depuis quinze ans qui se retrouve, le temps d'un voyage de deux jours, pour aller chercher leur fils hospitalisé à l'étranger suite à un grave accident de ski. Que ressentent-ils encore l'un pour l'autre : de l'indifférence, de la rancœur, de la jalousie? Ou peut-être de la connivence, de l'amitié, qui sait de l'amour. Un charmant « road-movie » qui nous emmène de Bruxelles au sommet des Alpes en compagnie d’êtres sensibles et sincères pour lesquels nous ne pourrons ressentir que de l’affection.

 
BARRAGE de Jean-Michel Vienneau raconte la rencontre fortuite entre un jeune militant écologiste et un contremaître de chantier que tout oppose. Présenté en première mondiale, ce court métrage est le fruit d’une collaboration entre Film Zone et Spirafilm, coopérative de cinéastes indépendants de Québec. Le scénario du jeune réalisateur acadien avait été sélectionné l’automne dernier dans le cadre du projet Tourne à Québec! dont l’objectif est de permettre à un réalisateur acadien de tourner un court métrage de fiction dans la Ville de Québec avec le soutien de l’équipe de Spirafilm.

 © Film Zone/Spirafilm

La programmation complète du FICFA 2013 sera dévoilée lors d’une conférence de presse qui se tiendra le mardi 22 octobre à 11 h dans le lobby du Centre des Arts et de la Culture de Dieppe.
 

Le Festival international de cinéma francophone en Acadie (FICFA), est organisé par Film Zone Inc., un organisme sans but lucratif qui a pour mission de promouvoir et de rendre accessible le cinéma de la Francophonie internationale aux francophones et francophiles de l’Atlantique tout en faisant connaître le cinéma acadien en Acadie et dans la Francophonie. Il est rendu possible grâce à la contribution financière de nombreux partenaires dont le Conseil des Arts du Canada, Téléfilm Canada, Patrimoine canadien, la Province du Nouveau-Brunswick et le Secrétariat aux affaires intergouvernementales du Québec.

 
Pour plus d’information, contactez Marie-Renée Duguay au (506) 863-4558 ou par courriel à l’adresse marie-renee@ficfa.com

LA TOURNÉE FICFA 2013-2014

Si vous êtes dans le coin de Tracadie-Sheila, la Tournée FICFA présente CAMION de Raphaël Ouellet dans le cadre du Festival Moisson d'ART ce lundi 7 octobre à 19h au Cinéma Péninsule!