• À L'AFFICHE

    À L'AFFICHE

    La Tournée du cinéma québécois présente TUKTUQ de Robin Aubert le 27 mars à 19h

  • À l'affiche

    À l'affiche

    La Tournée du cinéma québécois présente CEUX QUI FONT LES RÉVOLUTIONS [...] de Mathieu Denis et Simon Lavoie le 28 mars à 19h

  • Clôture et remise de prix

    Clôture et remise de prix

    Le 30e FICFA prenait fin le 18 novembre avec la remise des Prix La vague

  • L'entracte

    L'entracte

    Une série d'entretiens avec les invités du 30e FICFA, animée par Jean-Baptiste Hervé et présentée par la Distillerie Fils du Roy

  • Programme numérique

    Programme numérique

    Visionnez le programme plein couleur de la 30e édition sur Issuu - aussi disponible en application mobile

  • Les Séries FICFA

    Les Séries FICFA

    Les Séries FICFA sont des activités et concours présentées toute l'année par Picaroons.

Nouvelles

Les lundis francos à Cineplex Dieppe

Cineplex Dieppe est heureux d'offrir un programme de films de langue française ou sous-titrés en français à tous les lundis!

Cliquez ici pour visionner le programme du prochain mois!

  

LE FICFA et le Festival FRYE vous invitent à un 5 à 7

Le FICFA et le Festival Frye vous invitent à visiter leurs nouveaux bureaux et à plonger dans l’esprit des Fêtes en bonne compagnie lors d’une réception le jeudi 12 décembre de 17 h à 19 h. Nos bureaux sont situés au 2e étage du Centre culturel Aberdeen au 140, rue Botsford, suite 21. Tous sont les bienvenus!

Évènement Facebook

Tourne à Québec 2014 - la date limite approche!

Moncton, N.-B., le 28 novembre 2013
C’est avec grand plaisir que, pour une troisième année, le Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA) et Spirafilm invitent les réalisateurs acadiens à déposer leur projet de film afin d’avoir l’opportunité d’aller le tourner dans la ville de Québec.

Par ce projet, le FICFA et Spirafilm souhaitent permettre à un cinéaste acadien de vivre une expérience de réalisation dans la ville de Québec avec une équipe de tournage constituée de membres de Spirafilm. Comme Spirafilm et le FICFA œuvrent dans le cinéma indépendant, une grande latitude sera laissée au réalisateur sélectionné, qui pourra expérimenter. L’équipement et l’encadrement à Québec sera fourni par Spirafilm, la coordination du projet se fera par Spirafilm et le FICFA. Le projet réalisé sera par la suite projeté à Québec et à Moncton.

En 2013, c’est le réalisateur Jean-Michel Vienneau qui s’est rendu à Québec pour le tournage de son court métrage Barrage. Il a été présenté en grande première à la clôture du FICFA en novembre 2013, et sera présenté à Québec lors d’une soirée de projection le 5 décembre 2013. Nous lui souhaitons longue vie en festival!

Le projet

Par le projet de résidence d’artiste, le FICFA et Spirafilm souhaitent permettre l’échange et le développement des compétences. Pour ce faire, sur une période de séjour d’environ 6 jours, le réalisateur et son équipe tourneront un court métrage ne dépassant pas un total de dix minutes. Le projet de film proposé doit inclure une équipe (DOP, preneur de son, machiniste, électro, DA, comédiens) et le tournage doit être réalisable dans un délai de 2 jours de tournage.

Le réalisateur sera encadré par Spirafilm qui s’occupera de trouver les personnes nécessaires à la complétion de l’équipe de tournage. La postproduction du film sera faite dans les locaux de Spirafilm.
Réalisateur/trice recherché(e) : profil
Spirafilm et le FICFA recherchent un réalisateur ou une réalisatrice acadien(ne) qui possède déjà une expérience de réalisation et qui désire parfaire son apprentissage et pour lequel ou laquelle ce projet s’inscrit dans sa démarche artistique.

Ce projet de résidence vise le partage et l’apprentissage, il est donc primordial que les candidats aient le désir et une facilité à travailler en équipe.

Conditions de participation et bénéfices

• Le cinéaste doit être disponible pour le tournage qui aura lieu sur une période d’environ une semaine en avril ou mai 2014.
• Spirafilm fournira au cinéaste les équipements nécessaires à la réalisation du tournage.
• Spirafilm et le FICFA remettront un petit budget pour le tournage et prendront en charge la production d’un DVD.
• Spirafilm et le FICFA paieront le transport et l’hébergement à Québec (6 nuits).
 
Pour tous les détails et soumettre votre candidature veuillez consulter le formulaire d’inscription ici: Formulaire
Vous avez jusqu’au 1er décembre à 17 h pour nous envoyer votre candidature.

Il est possible d’obtenir des informations supplémentaires en contactant Marc Gauthier, directeur général du FICFA, au 506-855-6050 ou à infos@ficfa.com

Remise des prix La vague de la 27e édition du FICFA

Remise des prix La vague de la 27e édition du Festival international du cinéma francophone en Acadie

Le vendredi 22 novembre 2013, Moncton (NB) –  Les jurys du 27ème Festival international de cinéma francophone en Acadie (FICFA) ont  décerné les prix La vague du FICFA 2013 lors de la soirée de clôture, au théâtre Capitol.

Composé de  Renée Blanchar (présidente), réalisatrice acadienne; Jean-Jacques Jauffret, réalisateur et scénariste français; Lynne Surette, comédienne acadienne; et des québécoises Caroline Monnet, réalisatrice et artiste en arts médiatiques et Julie Arsenault, le jury moyen et long métrage a annoncé le résultat de ses délibérations.

Dans la catégorie Meilleur Long Métrage de Fiction International, le jury a octroyé le prix La Vague / TV5 au film franco-belge SUZANNE de Katell Quillévéré.  Le jury note  : Serge Daney a écrit  : «  Le cinéma, ça sert à quoi? À fabriquer du temps  »… En racontant l’histoire d’une famille éclopée, à coup d’ellipses justes et surprenantes, Katell Quillévéré le fait d’une manière intelligente, libre, admirable. Le jury souligne une direction d’acteur exceptionnelle, notamment auprès des enfants , et ajoute Suzanne est un film dont on sort avec un désir d’indulgence par rapport à soi, à ses proches et au monde.  Une œuvre qui donne envie de continuer.

Oeuvre singulière qui s’inscrit fortement dans le réel  VIC & FLO ONT VU UN OURS de Denis Côté a été primé dans la catégorie Meilleur Long Métrage de Fiction Canadien. Le jury remarque qu'avec ce film, le réalisateur excelle dans l’écriture et le langage des corps. Les comédiennes Pierrette Robitaille et Romane Bohringer, portent admirablement bien l’univers de Côté.  Jusque dans leur chair. Vic et Flo ont vu un ours, un film de femme puissant, tourné par un homme. 

L'IMAGE MANQUANTE de Rithy Panh a reçu le prix du Meilleur Moyen ou Long Métrage Documentaire.  Comment filmer des images détruites? Comment raconter l’irracontable? Comment faire d’une terre qu’on a dû quitter le matériau par lequel on raconte sa propre histoire et celle de son peuple? Comment sublime-t-on une enfance brisée remplie de fantômes et d’horreur pour en faire une œuvre magistrale et profondément humaine?  de s'interroger le jury qui conclue : C’est le tour de force que réalise le cinéaste Rithy Panh avec L’image manquante, un documentaire témoignant du Cambodge des Khmers rouges et du dictateur Pol Pot. Une claque. Un coup de poing! Une leçon d’histoire, de vie et de cinéma. 


Gilles Doiron
Photo : Louis-Philippe Chiasson

Le Prix La Vague Léonard-Forest et ACIC/ONF pour la Meilleure Œuvre Acadienne a été décerné à ALLER-RETOUR de Gilles Doiron.  Avançant que la sélection acadienne travaille, dans sa majorité, l’identité, les racines et le territoire, à travers des histoires et des récits qui prennent parfois peu de distance et dont le point de vue est souvent démonstratif, le jury a voulu récompenser une œuvre de jeunesse collective et encourager un réalisateur émergent. Il ajoute  que le road-movie Aller-Retour, de Gilles Doiron, (...) fait voyager dans ce territoire trop vaste, perdu dans ses espaces, posant la question de la transmission et d’une jeunesse en quête d’identité. 

Philippe Gajan et Philip André Collette, qui, avec Gilles Doiron, formaient le jury court métrage
Photo : Louis-Philippe Chiasson


Le jury courts métrages, composé de Philippe Gajan (président), critique de cinéma franco-québécois; Philip André Colette, comédien acadien et Gilles Doiron, réalisateur et producteur acadien, à quant à lui décerné le prix du Meilleur Court Métrage International au film français LE JOUR A VAINCU LA NUIT de Jean-Gabriel Périot pour sa justesse dans le cadre, dans le choix des mots et des corps qui les exhalent en soulignant qu'il est rare et précieux d'être traversé par un film qui ose affronter des mots aussi forts, aussi impressionnants, ici la liberté, avec autant de justesse et d'humanité, sans artifice, avec une conscience aiguë du moment et beaucoup d'humilité. 

Le prix du Meilleur Court Métrage Canadien est allé au film TAXI POUR DEUX de Dan Popa, rencontre improbable et d'autant plus miraculeuse entre une esthétique issue des nouveaux médias et des récits de vie profondément émouvants. Soudain, ajoute le jury,  la notion de solitude urbaine prend un nouveau sens, le monde s'humanise et est comme réenchanté. Un film aussi simple qu'ambitieux. 

Le prix La vague Coup de Cœur du Public a été décerné à la comédie noire DEAD MAN TALKING (Belgique/France/Luxembourg) de Patrick Ridremont.

L'APFC et TV5 présentent une conférence sur le Fonds TV5 pour la production Web

Le FICFA et l’Alliance des producteurs francophones du Canada (APFC) ont le plaisir d’accueillir Benoit Beaudoin, directeur des nouveaux médias à TV5 Québec Canada pour une conférence sur le Fonds TV5 pour la création numérique le vendredi 22 novembre à 14h à la salle de cours d’Ivan’s Audiovisuel, au 181, rue Saint-George à Moncton.

La conférence sera animée par Natalie McNeil, directrice de l’Alliance des producteurs francophones du Canada et sera précédée par un visionnement de la série PIRATE, de Patrick Gauvin, en présence du réalisateur et le producteur René Savoie. PIRATE est une des 5 productions canadiennes sélectionnées par le Fonds TV5 en 2013.

Les places sont limitées. RSVP à communications@ficfa.com.

Visionnez le communiqué ici.

Visionnez dans la grille des activités parallèles du FICFA ici.